58 Rue de la Rochefoucauld, 75009 Paris
contact@dr-benamor.com 01 47 66 12 94 Prendre un rendez-vous

Comment prévenir et ralentir le vieillissement ?

Le vieillissement du visage, associe le relâchement  (descente  des tissus surtout la graisse et les muscles), les contractions musculaires surtout le haut du visage avec une hypertonie des muscles (apparition de rides de la glabelle,  du front et rides de la patte d’oie), une apparition des tâches surtout due au soleil (héliodermie) et la fonte des volumes graisseux et osseux.

De nombreuses publications montrent qu’en mettant les muscles au repos, on prévient nettement le vieillissement du front, les rides du lion , les rides des pattes d’oie, de la commissure labiale (rides d’amertume), et des cordes du cou.

La mise au repos des muscles du haut du visage, par la toxine botulique (Botox) quand elle est progressive, a fait diminuer de façon considérable le désir de lifting du front et des tempes.

En 20 ans, la toxine botulique (Botox) est devenue le traitement médical esthétique le plus pratiqué au monde.

C’est un traitement fiable, performant, et quand l’opérateur maîtrise l’injection de Botox,  le risque d’effet secondaires est exceptionnel.

Les injections de toxine botulique deviennent plus fines, plus personnalisées, afin d’ouvrir et d’éclairer le regard tout en lissant légèrement la peau du front, mais parfois injectée en outrance elle fige un peu.

Le regard est le reflet le plus redoutable de notre âge mais c’est aussi l’arme la plus efficace pour rafraîchir, embellir, rajeunir tout un visage.

D’autres techniques médicales sont très courantes :

  • Les injection de produits de comblement au niveau des sourcils pour remplacer le coussinet de Charpy et redonner de la forme à un sourcil aplati et sans support sont des techniques simples, ambulatoires; elles sont pratiquées à l’aiguille ou à la canule; souvent c’est toute la région temporale qui est  traitée car la dépression des tempes majore l’aspect «dramatique» fatigué du regard.
  • Les injections d’acide hyaluronique gagnent en précision et en texture : certaines sont volumatrices pour les tempes, le front, les cernes, les pommettes, le menton et d’autres sont hydratantes   injectées en nappage superficiel donnant un effet repulpé sans volume.

 

D’autres techniques comme la radiofréquence ou les ultrasons sont aussi utilisées. 

  • Les techniques de radiofréquence simple ou fractionnée stimulent les tissus. Le fractionnement permet de mieux chauffer le derme et la fabrication de néocollagène avec un minimum d’éviction sociale. La répétition des séances donnant des résultats plus durables. Parfois, les traitements médicaux sont dépassés et la chirurgie est conseillée dans ces cas là. Les variantes chirurgicales sont nombreuses, souvent associées pour parfaire un résultat.