58 Rue de la Rochefoucauld, 75009 Paris
contact@dr-benamor.com 01 47 66 12 94 Prendre un rendez-vous

Les injections de comblement

Les soins de comblement des rides

Le vieillissement du visage se caractérise par trois phénomènes principaux :

– le relâchement de la peau du visage par perte d’élasticité cutanée
– la modification des volumes comme celui de la bouche ou des pommettes (ayant tendance à diminuer) et celui des sillons du visage (qui ont tendance à se creuser)
– l’apparition des rides et ridules.

Le relâchement ou l’excès de peau se traitent surtout par des techniques chirurgicales. Il s’agit du lifting pour l’affaissement du bas du visage (bajoues, cou) ou du front, des blépharoplasties pour les paupières, etc… Mais des méthodes plus légères viennent avant ou en complément de ces techniques. Elles permettent d’agir sur les autres composantes du vieillissement du visage. Ce sont les méthodes de comblement et les méthodes d’abrasion. Les premières apportent un matériau venant combler des sillons ou des rides, voire donner des volumes. Ce sont les implants (injectables ou solides). Les secondes agissent en enlevant la couche superficielle du derme, marquée par les ridules, et par régénération d’une nouvelle peau plus nette. Il s’agit des peelings, de la dermabrasion et des lasers de resurfacing.

Les injections de produits résorbables

De simples injections permettent de placer des produits de comblement sous les sillons du visage afin de les rehausser, ou bien sous les rides, afin de les estomper. Ces produits disparaissent ensuite au fil du temps. Ils sont éliminés par l’organisme. La correction produite durera de 6 à 9 mois, en moyenne.

Il s’agit généralement de produits à base de collagène, d’acide hyaluronique, d’acide polylactique ou d’élastine.
Les produits à base de collagène ont le plus d’ancienneté. Ils sont d’origine animale, et semblent être bien tolérés. Il est toutefois nécessaire d’effectuer au préalable un double test afin d’éliminer les possibilités d’allergie au collagène.
Les produits à base d’acide hyaluronique ne sont pas allergisants et peuvent donc être employés sans test. Ils sont d’origine synthétique ou animale suivant les spécialités.

Il existe des concentrations différentes suivant les produits, s’adaptant ainsi selon les types et localisations des rides.
Il est généralement notable que des traitements effectués régulièrement permettent d’obtenir des résultats de plus en plus complets et de durée plus longue. Les produits résorbables seront utilisés sur tous types de rides ou cicatrices, plutôt superficielles.

Les produits injectables non-résorbables

Certains techniques d’implants injectables permettent des résultats qui persistent plusieurs années. Parmi elles, citons les produits injectables synthétiques et les implants de graisse prélevée sur le patient.

Les implants injectables synthétiques contiennent des micro-particules bio-compatibles, c’est-à-dire bien tolérés par l’organisme qui les inclue (encapsulées par son propre collagène) dans l’endroit du derme ou de l’hypoderme où ils sont injectés. Il est très important d’effectuer des corrections prudentes et progressives vu le caractère permanent des résultats. Bien entendu, ils n’arrêtent pas le vieillissement du visage et peuvent être complétés quand le besoin s’en fait sentir. Je ne pratique pas ce genre d’injection, étant donné du risque imprévisible de complications définitives.

La technique de « filling » consiste à injecter au niveau du visage, la graisse prélevée sur le patient (en général au niveau des hanches, ventre ou cuisses). Cette technique peut s’effectuer sous anesthésie locale et présente l’avantage d’employer un produit naturel sans effets secondaires. Elle permet surtout de redonner des volumes (notamment aux pommettes, front, menton) et des combler les sillons les plus profonds du visage (sillons nasogéniens, plis d’amertume, etc…). Elle ne traite pas les rides fines et superficielles.

Les implants solides non-résorbables

Il s’agit généralement de fils ou plaques de tissu synthétique que le médecin introduit sous la ride pour en combler le sillon. Ils peuvent aussi servir à donner du volume aux lèvres ou à redessiner la bouche.
Ces matériaux sont non allergisants et ne nécessitent pas de test. La pose des fils demande une légère anesthésie locale. Le résultat est permanent et peut aussi être complété ultérieurement. Moins simples à utiliser que les produits injectables, ces implants sont moins utilisés par les médecins. Une particularité de ce genre d’implant est qu’il peut être retiré en cas de problème.

A quel âge ?

Il n’y a pas de limite d’âge pour ces traitements. Il faut effectuer un double test d’allergie préalable pour les collagènes.
On peut commencer à traiter les ridules entre 30 et 40 ans, le traitement est plus simple et on obtient aussi une action préventive. Un visage peut se remodeler à tout âge, certaines corrections, comme le volume des lèvres se font même chez les femmes jeunes.

Que se passe-t-il après ces traitements ?

Après une injection de comblement, une rougeur d’irritation peut exister quelques heures. Dans certains cas un léger gonflement peut subsister 2 à 3 jours. Avec certains produits, un petit bleu peut parfois apparaître lors des corrections (notamment si elles sont faites en profondeur).
Les produits résorbables donnent un résultat immédiat qui diminuera progressivement dans les mois suivants.
Les implants non-résorbables donnent leur effet optimal plusieurs semaines après leur mise en place (1 à 3 mois), lorsque la peau a terminé d’encapsuler l’implant.
Les effets indésirables, pour tous les implants (sauf le filling) sont la réaction inflammatoire caractérisée par des rougeurs et gonflements aux endroits injectés. Heureusement ceci est très rare et peut être traité par le médecin. Toutefois, il est clair que dans ce cas, la réaction indésirable s’éteindra d’autant plus facilement que le produit est résorbable. Il y a donc un choix à faire avec le médecin.

Quels résultats et comment les maintenir ?

Les corrections apportées par injections de produits non-résorbables sont durables. Une révision tous les deux à 3 ans, voire plus, suffit.
Pour les produits résorbables, la tenue est moins longue : en moyenne 6 à 9 mois, mais ils permettent de lisser plus complètement les ridules les plus fines. Leur tenue est généralement meilleure en superficie (ridules) qu’en profondeur (volumes).
Si un soubassement a été créé par des produits non-résorbables, les corrections bi-annuelles ne demandent alors que peu de produit et leur coût est bien moindre.

COMMUNICATION MEDICALE

Rappel des données générales sur les acides hyaluroniques utilisés en esthétique

L’acide hyaluronique (AH) est un glycosaminoglicane présent dans la matrice extracellulaire de tous les organismes vivants 1. Son utilisation médicale a commencé dans les années 1970 en chirurgie oculaire puis pour le traitement de l’osthéo-arthrose et la prévention des adhérences en chirurgie viscérale.
Dans les années 1990, l’AH fut reconnu comme la substance idéale pour le comblement des rides en raison de son pouvoir d’hydratation de la matrice, sa présence naturelle dans la peau. Les produits de comblement des rides à base d’AH sont biocompatibles et biodégradables. Leurs effets durent entre 9 et 12 mois en moyenne.

Caractéristiques de l’acide hyaluronique

Sa structure chimique est la même dans toutes
les espèces : une longue chaîne polysaccharidique de haut poids moléculaire formée par la répétition d’unités disaccharidiques d’acide glucuronique et de N-acétyl glucosamine. L’AH est un constituant fondamental de la matrice extra-cellulaire (MEC) et environ la moitié de l’acide hyaluronique contenu dans le corps se trouve dans la peau. C’est une substance gélatineuse qui remplit l’espace entre les fibres de collagène et d’élastine.

Synthétisé par les fibroblastes du derme, l’AH est hautement hydrophile et peut absorber jusqu’à 1000 fois son volume d’eau pour hydrater la peau. Sa demi-vie est de 1 ou 2 jours.
La quantité d’AH de la peau diminue considérablement avec le temps, sous l’influence du vieillissement naturel et de l’exposition à des facteurs environnementaux comme le soleil ou le tabac. Les produits de comblement à base d’AH ont été développés pour pallier à cette diminution et redonner du volume aux tissus du visage.

COMMUNICATION PATIENT

L’acide hyaluronique la solution médicale de comblement des rides

Différentes techniques sont disponibles pour lisser les rides du visage et du cou. Certaines rides peuvent être traitées en relaxant les muscles, responsables d’expressions qui vous gênent. D’autres peuvent être comblées pour compenser la perte de volume liée au vieillissement.
Cette technique utilise maintenant l’acide hyaluronique qui est une substance du derme et qui remplit l’espace entre les fibres de collagène et d’élastine. Capable d’absorber jusqu’à 1000 fois son volume d’eau, l’acide hyaluronique a un pouvoir naturel d’hydratation qui permet de réduire la rugosité et d’améliorer l’élasticité de votre peau, tout en lui rendant son état naturel.
Les injections sont le seul moyen de compenser la diminution de l’acide hyaluronique dans le derme afin de redonner volume, fermeté et densité aux tissus en réhydratant la peau en profondeur. Pratiquées au cabinet du médecin, c’est une procédure simple et aujourd’hui confortable. Les résultats sont quasi immédiats ainsi que la reprise des activités sociales et professionnelles.

Les injections d’acide hyaluronique en vidéo